A propos

Les danses swing bien vivantes à Lausanne!

Swingtime Lausanne est une association à but non lucratif dont le but principal est de promouvoir les danses swing dans la région lausannoise par le biais de cours, de soirées et de collaboration avec des musiciens locaux. 

Les danses swing ont étés créées par la communauté afro-américaine, dans les années 30, aux Etats-Unis (Harlem (NY) principalement). Le lindy hop, le charleston, le balboa, le blues et le shag sont des danses rythmées, créatives et énergiques sur de la musique swing. On peut apprendre à danser le swing en couple ou en solo, et à tous les âges! 

 

On peut apprendre à danser le swing en couple ou en solo, et à tous les âges! Le swing se danse aujourd'hui aux quatre coins de la planète.

Si tu souhaites soutenir nos activités, t'impliquer dans la vie de l'Association et bénéficier de conditions préférentielles sur l'utilisation du local associatif, tu as la possibilité de devenir membre! Tu seras convié/e à notre Assemblée générale ainsi qu'à des événements réservés aux membres (BBQ, fête de Noël,...) et tu bénéficieras de prix spéciaux sur certains de nos événements. 

 

Vous avez dit "danses swing"?

Nous devons ces danses à la communautés afro-américaines. Elles sont fortement inspirées des danses populaires des années 1910 et 1920 comme le Two Step, le Breakaway, le Charleston et le Black Bottom. Lorsque la musique swing conquit les Etats-Unis dans les années 1930-1940, les danses swing gagnent elles aussi rapidement en popularité. Dans les salles de bal de Harlem à New York comme le Savoy, le Cotton Club ou le Roseland, les danseurs inventent des mouvements ou se les empruntent les uns aux autres.

 

Parmi les célèbres danseurs de cette époque on trouve Frankie Manning (connu comme le grand-père du Lindy Hop), Shorty George, Al Minns, Norma Miller, etc. C'est Shorty George qui baptisa le Lindy Hop alors qu'un journaliste l'interrogeait sur le nom de la danse qu'il pratiquait. A court d'idée, il regarda autour de lui et vit un journal sur lequel était écrit "Lindy Hop" en référence à la récente traversée de l'Atlantique par l'aviateur Charles Lindbergh. Il répondit alors au journaliste que la danse s'appelait le Lindy Hop.