top of page

Jeudi 16 et vendredi 17 - Ponta d'Ouro

Pendant ces deux jours, nous profité de la mer et des vagues. L’eau est super chaude.

J’avais un peu peur des requins parce qu’on en m’en avait parlé mais finalement je me suis baignée plein de fois et j’ai un peu oublié cette histoire.


Il n’y a presque pas de touristes, ni d’hôtel. Il y a juste quelques petites tentes pour faire de l’ombre et sous lesquels on peut se faire faire des massages.


On se trouve tout en bas du Mozambique, à juste 1-2km de la frontière avec l’Afrique du Sud.


J’ai rencontré le fils de Carlos, un danseur mozambicain qui habite Genève. Il s’appelle Larson, il a 12 ans et, comme moi, il a dû demander une autorisation spéciale pour voir congé pendant 2 semaines.


Je mange plein de fruits. Ici les bananes, les mangues, les ananas et les avocats sont délicieux. Ils n’ont pas du tout le même goûts qu’à la maison. Comme ici, on mange salé au petit déjeuner (omelettes et pain), on achète plein de fruits aux marchands au bord de la route et on en mange tous les matins.


Vendredi soir c’était la dernière soirée à Ponta d’Ouro. Après le repas, nous avons eu un cours de rythmes et de percussion et puis nous nous sommes tous réunis autour d’un feu. Les organisateurs nous ont expliqué que traditionnellement, comme il n’y avait pas de télé, ni d’électricité, les gens se rassemblaient tous les soirs après le repas, entre voisins, famille et amis, autour d’un grand feu. Ils se racontaient des histoires, chantaient, jouaient de la musique et dansaient.

Aujourd’hui ça continue, surtout dans les quartiers pauvres où les gens n’ont toujours pas l’électricité. Les locaux avaient envie de partager cette tradition avec nous. On a passé la soirée, autour du feu, à écouter des histoires, à chanter et à danser.






40 vues2 commentaires

2 Comments


Unknown member
Mar 23, 2023

Bonjour Bérénice, je n'ai reçu le truc de Claude qu'aujourd'hui jeudi 23, je suis vraiment complètement séduite par tes photos, tes commentaires, ton enthousiasme et surtout par comment tu danses.... c'est dingue ! Au début tu as l'air toute timide là au milieu et soudain, quand les danseurs commencent, tu assures grave, bravo, bravo, je suis très impressionnée..... je te fais plein de bises Catherine

PS: je ne sais pas si je vais arriver à publier mon commentaire cette fois-ci, le précédent a du s'envoler !?

Like
Studio Swingtime
Studio Swingtime
Mar 24, 2023
Replying to

coucou catherine merci beaucoup gros bisou bérénice

Like
bottom of page